Vous êtes ici

Échanges chercheurs-journalistes

La bourse d'échange 2012 entre chercheurs et journalistes redémarre ! Pour cette 9e édition, vous pourrez aller étudier le cycle de l'eau au Népal, évaluer sur le terrain des mesures satellitaires en Amazonie, au Khyrghyzstan, en Guyane ou en Alaska, étudier comment notre cerveau apprend à lire ou bien essayer de déceler le boson de Higgs au CERN. Et d'autres expériences toutes aussi intéressantes et enrichissantes dans notre pratique.

Comme chaque année, l'AJSPI lance sa bourse d'échange entre chercheurs et journalistes. Passer une semaine dans une rédaction, rien de mieux, pour aider les scientifiques à comprendre les enjeux et les impératifs du métier de journaliste scientifique. Et pour les journalistes, passer une semaine dans un laboratoire ou sur le terrain est le meilleur moyen de connaître le quotidien du milieu de la recherche.

Du 16 au 20 juin 2008, j'ai eu l'opportunité de partir en Colombie pour suivre les travaux en biotechnologie végétale d'Axel Labeyrie ingénieur de recherche au département Systèmes biologiques du Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (CIRAD) et expatrié en Amérique latine. Son travail consiste à cloner des palmiers à huile dans un laboratoire de culture in vitro à Funza, près de Bogota. Le palmier à huile constitue la première plante oléagineuse mondiale après le soja. Son huile est très utilisée dans l'industrie agroalimentaire, les cosmétiques, et (un peu) dans les biocarburants. La Colombie est le 5e producteur mondial d'huile de palme.

Pages

Dès sa création, l’AJSPI s’est donné pour mission de favoriser les rapports entre chercheurs et journalistes. Quoi de mieux, pour aider les scientifiques à comprendre les enjeux et les impératifs du métier de journaliste, que de les inviter à passer une semaine dans une rédaction ? Et pour les journalistes de passer une semaine dans un laboratoire, en dehors de toute contrainte de production de sujet ? Tel est l’esprit de la bourse d’échange chercheurs-journalistes, créé en 2001. Coorganisée avec le ministère de la Recherche, cette bourse prend en charge les frais de mission de douze chercheurs et autant de journalistes membres de l’AJSPI.