Vous êtes ici

Le blog de Yves Sciama

Une enquête européenne sur les journalistes scientifiques

Par Yves Sciama le mar 9/10/12 - 13:33

Un collègue italien organise une enquête pour savoir qui sont les journalistes scientifiques du Vieux Continent, les supports pour lesquels ils travaillent, leurs liens avec la communication, leur degré de satisfaction ou insatisfaction professionnelle etc. Pour répondre à ses questions, qui devraient servir à la fédération européenne (EUSJA) à plaider la cause de notre profession, c'est ici.

Une étude internationale sur le climatoscepticisme dans les médias

Par Yves Sciama le lun 14/11/11 - 12:23

Je me permets (quelque peu immodestement, car j’y suis très brièvement cité) de signaler la parution le 10 novembre d’une étude en langue anglaise passionnante sur le climatoscepticisme dans les médias internationaux : Poles Apart, The international reporting of climate scepticism. Signée James Painter, du Reuters Institute for the Study of Journalism (rattaché à l’Université d’Oxford), cette étude a porté sur 6 pays : Etats-Unis, Royaume-Uni, France, Brésil, Chine, Inde. La conclusion sans doute la plus intéressante de l’épluchage minutieux de quelques 3000 articles par l’équipe de chercheurs est l’existence d’une sorte d’exception anglo-saxonne dans le traitement médiatique du scepticisme climatique. Ce courant de pensée bénéficie apparemment d’une possibilité d’expression dans les médias britanniques et américains sans commune mesure avec ce qui existe ailleurs : 80% des articles citant des sceptiques ont été publiés dans des journaux anglo-saxons.

Compte-rendu de lecture : Stéphane Foucart, le Populisme Climatique (Denoël)

Par Yves Sciama le mer 17/11/10 - 0:00

Le phénomène climatosceptique devrait poser problème à tout journaliste scientifique, aussi éloigné de la climatologie soit-il dans sa pratique quotidienne. Voici une discipline où, sur l'essentiel, à savoir l'existence d'un réchauffement climatique dangereux provoqué par l'homme, la science est non seulement claire, mais continuellement confortée par un flot incessant de nouvelles observations et découvertes. Or, à mesure que la compréhension des scientifiques progresse, celle du public s'obscurcit, comme en témoignent de nombreuses études. Et ce, en dépit de tous les articles que nous écrivons ! Ceci n'est pas vrai que dans la fraction la moins instruite de la population : nombre d'intellectuels, même des scientifiques de valeur, ont récemment pris position dans ce sens. (Pour tout dire même dans notre propre profession, les idées sont loin d'être toujours claires, j'en ai eu plus d'un témoignage.)

S'abonner à RSS - Le blog de Yves Sciama