Des Académiciens donnent leur point de vue sur... « Le Bien-être animal » !

Leur crainte en la matière ? Ce sont les « malentendus ».

Dans un document signé de Barbara Dufour, Jeanne Grosclaude, Gilbert Jolivet et Gérard Maisse et approuvé par quelque 30 membres de l’Académie d’agriculture de France, les Académiciens précisent :

Membres de l’Académie d’Agriculture de France, nous sommes très à l’écoute des controverses autour de l’élevage qui se développent au sein d’une population française de plus en plus urbaine, dont les racines agricoles s’éloignent génération après génération.

Proches du monde agricole par nos expériences professionnelles, nous sommes tout autant sensibles aux attaques injustes qui visent les éleveurs de notre pays, héritiers de dix mille ans de relations homme-animaux au service d’un objectif « nourrir l’humanité ».

Notre intérêt et notre sensibilité pour la « cause animale » nous ont conduits à produire en 2015 un ouvrage intitulé « Éthique des relations Homme/Animal. Pour une juste mesure » (Bernard Denis coordinateur, Édition France Agricole). À ce titre il nous paraît à la fois légitime et important de réagir quand, ce que nous considérons comme des malentendus, peuvent réactiver les controverses sur le « bien-être animal ».

Ces controverses, poursuivent les signataires, sont alimentées dans la société par deux visions critiques bien différentes : le « welfarisme » (de l’anglais welfare habituellement traduit en français par bien-être), majoritaire qui œuvre en faveur de l’amélioration des conditions de vie des animaux d’élevage sans remettre en cause leur utilisation au profit de l’homme et le « véganisme » (de l’anglais vegan, contraction du mot vegetarian), vision radicale abolitionniste, minoritaire mais très médiatisée, dont la doctrine considère que les animaux ne sont pas des biens à la disposition de l’homme et ne doivent pas être utilisés comme tels pour l’alimentation humaine, l’habillement, les tests de sécurité sanitaire, le travail et les loisirs.

Ce document inaugure la nouvelle rubrique ouverte sur le site Internet de l’Académie d’agriculture de France (www.academie-agriculture.fr), intitulée « Points de vue d’Académiciens sur...".