Université Paris Diderot

Contrôle génétique de la fonction du thymus chez l’homme : une aiguille dans une botte de foin

Un travail porté par des chercheurs de l’université Paris Diderot, de l’Inserm et de l’Institut Pasteur a révélé l’existence d’un contrôle génétique de la fonction du thymus humain. Il s’intègre dans l’objectif de médecine personnalisée du projet « Laboratoire d’excellence » Milieu Intérieur coordonné par l’Institut Pasteur. Les résultats de l’étude font l’objet d’une publication dans la revue Science Translational Medicine le 5 septembre 2018.