Vous êtes ici

Agents infectieux et étiologie des cancers (Conférence débat de l’Académie des sciences)

Près d’un cancer sur cinq est d’origine infectieuse. C'est le cas en particulier d'un grand nombre de cancers du foie et de l'estomac ainsi que des cancers du col utérin et de certains cancers cutanés. Cette constatation appelle deux remarques principales, souligne Philippe Sansonetti, Membre de l’Académie des sciences et organisateur de cette conférence-débat :

  • Le champ d'investigation ouvert est d'un énorme intérêt fondamental, car la connaissance de l'agent causal permet de mieux comprendre les signaux et dysfonctionnements amenant à la cancérisation de la cellule. Il est par ailleurs possible que d'autres cancers et certains lymphomes et leucémies aient dans leur étiologie une composante microbienne dont la nature et l'importance reste à démontrer. De plus, notre génome est constitué de nombreuses entités virales intégrées et de rétrotransposons, qui sont autant de sources possibles de son instabilité.
  • L'existence d'un agent étiologique permet d'envisager l'éradication des cancers concernés par une approche vaccinale ou thérapeutique. C'est déjà le cas pour le cancer du foie lié au virus de l'hépatite B (HBV), le cancer du col utérin lié au papillomavirus humain (HPV) et le cancer de l'estomac lié à la bactérie Helicobacter pylori.

Un champ d'investigation fécond, tant médical que fondamental, est ainsi à l'interface microbiologie-cancer. Cette conférence fera le point sur les réalisations et les espoirs qui s'y rapportent.

Agents infectieux et étiologie des cancers (Conférence débat de l’Académie des sciences)

Mardi 28 Juin 2011
14:00 - 16:15
Grande salle des séances
23 quai de Conti
75006 Paris