Vous êtes ici

Colloque : Gueules cassées, un nouveau visage

Fondation des Gueules Cassées

Lorsque l’on parle des « Gueules Cassées » tout un chacun pense aux blessés de la face de la Première Guerre mondiale. Pourtant toutes les guerres laissent derrière elles de nouvelles « gueules cassées » physiques et psychologiques. C’est pour ces défenseurs de la France et de ses idéaux que l’Union des Blessés de la Face et de la Tête et la Fondation des « Gueules Cassées » organisent ce rendez-vous exceptionnel sous le haut patronage du Président de la République :

Le colloque « Gueules Cassées, un nouveau visage »
les 17 et 18 octobre 2014
à l’Ecole Militaire à Paris

En 1921, trois hommes : Albert Jugon, Bienaimé Jourdain et le Colonel Yves Picot fondent une association pour venir en aide à leurs camarades atrocement défigurés au cours de la Première Guerre mondiale. Ils choisissent de s’appeler « Les Gueules Cassées », terme rude et provocant pour le grand public mais affectueux pour eux-mêmes. Ils se dotent d’une devise porteuse de promesse et d’espérance « Sourire quand même ».

Les « Gueules Cassées » apportent, dans un esprit de fraternité et d’entraide, une assistance morale et matérielle aux militaires blessés au combat, en OPEX (OPérations EXtérieures), policiers, gendarmes et pompiers blessés en service, victimes civiles d’attentats, atteints de blessures au visage ou à la tête. Elle remplit également un rôle d’entretien de la Mémoire des sacrifices consentis pour le pays.

L’Association tire ses ressources de son actionnariat dans La Française des Jeux dont elle est le second actionnaire, après l’État. En effet, les « Gueules Cassées » eurent l’idée géniale, dans les années 30, de créer les fameux dixièmes de la Loterie Nationale, puis furent en 1976 les promoteurs du LOTO en France.

Soucieux de pérenniser leur œuvre, les « Gueules Cassées » ont fondé en 2001 leur propre fondation : elle a pour but le soutien aux institutions de toute nature s’intéressant en priorité aux traumatismes de la face et de la tête et à leurs séquelles, mais également aux pathologies d’origine malformative et tumorale, aux maladies dégénératives affectant le fonctionnement cérébral.

Conseillée par un comité scientifique composé d’éminents médecins, elle accorde des bourses d’étude et des aides financières à des équipes de chercheurs, et offre des équipements à des établissements spécialisés dans la traumatologie crânio-maxillo-faciale. La Fondation des « Gueules Cassées » est d’un apport important pour ce type de recherche auquel peu d’autres  mécènes s’intéressent. Elle a, à ce titre, reçu la Médaille d’Or de l’Académie nationale de Médecine 2012. Depuis sa création, la Fondation des « Gueules Cassées » a soutenu 300 projets de recherche pour un montant de mécénat supérieur à 8,5 M€. Fortes de leur histoire, l’Union des Blessés de la Face et de la Tête et la Fondation des « Gueules Cassées » sont aujourd’hui des acteurs majeurs de la solidarité en France. Ce colloque est une étape importante sur la route escarpée qui va du souvenir à l’avenir.

Colloque : Gueules cassées, un nouveau visage

Vendredi 17 Octobre 2014 8:30 - Samedi 18 Octobre 2014 17:30
Ecole militaire de Paris
5 Place Joffre
75007 Paris