Vous êtes ici

Conférence-débat : Les gaz de schistes

Organisée par Vincent COURTILLOT et Sébastien CANDEL, Membres de l'Académie des sciences.

Les gaz dits "non conventionnels" (par la nature de la roche dans laquelle ils sont retenus et les techniques permettant leur exploitation), improprement appelés "gaz de schiste"... sont depuis quelques années au cœur de vifs débats, notamment en France. Les points de vue vont du refus pur et simple de les voir exploités...  à l'idée qu'ils pourraient être pour le pays une façon inattendue, quasi-miraculeuse de relancer la croissance et l'emploi. souligne Vincent Courtillot dans son introduction au débat.

Le récent rapport de l'Académie des sciences La recherche scientifique face aux défis de l'énergie recommandait de "faire apparaître (...) les avantages, les inconvénients, les enjeux économiques et les problèmes d'impact sur l'environnement", déplorait "que des décisions aient été prises hâtivement sans que le dossier soit véritablement instruit" et concluait que "les conséquences potentielles économiques positives sont trop importantes dans la situation économique actuelle pour négliger cette nouvelle ressource et l'avenir énergétique est trop incertain pour qu'on puisse se permettre de ne pas faire au minimum une évaluation des potentialités" (p. 100 et 101 du rapport accessible ici).

La conférence-débat internationale du 26 février présentera plusieurs points de vue et les retours d'expérience des Etats-Unis et du Royaume-Uni. Elle a pour but d'éclairer tous ceux que la question intéresse, grand public, média et décideurs, en se fondant sur les informations scientifiques et techniques disponibles à ce jour, présentées par des spécialistes français, anglais et américains.

  • Bruno GOFFÉ (directeur de recherche au CNRS, INSU) expliquera les aspects géologiques de l’exploration et de l’exploitation des gaz de schiste, et les impacts environnementaux ;
  • Bruno COURME (ingénieur chez Total), en expliquera les défis techniques, abordant également les problèmes de la qualité de l'information du public et du code minier.
  • Robert MAIR (Fellow of the Royal Society, université de Cambridge) résumera l'important rapport conjoint de la Royal Society et de la Royal Academy of Engineering sur l'extraction des gaz de schiste au Royaume Uni. Risques de propagation de fractures, sismicité induite, "monitoring", risques pour l'environnement et la santé seront passés en revue.
  • Robert SIEGFRIED (consortium Partenariat de recherche pour une énergie sûre pour l'Amérique, RPSEA en anglais) montrera comment le paysage de l'énergie aux États-Unis a complètement changé en quelques années, et dira sous quelles conditions les gaz de schiste peuvent être exploités de manière sûre et responsable.
  • Nicolas ARNAUD (directeur de l'Observatoire des sciences de l'univers, université de Montpellier) illustrera le cas des bassins du sud du Massif Central et montrera sans doute l'étendue de notre ignorance et l'importance des recherches géologiques qui restent à mener pour mieux estimer la ressource et les possibilités de l'exploiter.

A 16h20, débat puis conclusion de la séance.

Merci de nous signaler votre présence.

Contacts presse

Académie des sciences, Délégation à l’Information Scientifique et à la Communication (DISC)
Alain-Jacques VALLERON, Membre de l’Académie des sciences, Délégué de la DISC.
Marie-Laure Moinet : 01 44 41 45 51 / Florent Gozo : 01 44 41 44 60 presse@academie-sciences.fr

Conférence-débat : Les gaz de schistes

Mardi 26 Février 2013
14:30 - 17:00
Académie des sciences, Grande salle des séances de l'Institut de France
23, quai de Conti
75006 Paris