Vous êtes ici

L’HUMAIN AU DEFI DU NUMERIQUE - Prochaine séance du séminaire : "Langages" (sur inscription)

Collège des Bernardins

La Chaire des Bernardins 2015-17

L’HUMAIN AU DEFI DU NUMERIQUE

Co-titulaires : Milad Doueihi, Jacques-François Marchandise

 

Le Collège des Bernardins a décidé de consacrer sa Chaire de recherche pour la période 2015-2017, au thème : l’Humain face au défi du Numérique. Cette réflexion partagée va associer d’une part des chercheurs et des praticiens du numérique, et d’autre part des philosophes, anthropologues, théologiens, sociologues, économistes, pour analyser les principaux éléments de cette culture numérique et surtout ses impacts fondamentaux sur l’Homme et la société. Elle doit ainsi permettre d’élaborer, ensemble, un cadre de pensée qui aide à concevoir le développement des technologies numériques comme un progrès pour l’homme, et non comme un risque de négation de son humanité, un cadre utile pour faire naître un humanisme numérique.

Le Collège des Bernardins, magnifique bâtiment du XIIIe siècle restauré en 2008, est devenu un lieu de réflexion et de recherche sur des sujets qui touchent à l’évolution du monde et l’avenir de l’humanité. Beaucoup de centres de recherche, de think-tanks ou autres organisations traitent la question du numérique d’un point de vue scientifique, économique, ou sociologique… mais rarement d’un point de vue anthropologique.

Le Collège des Bernardins propose donc de mettre l’homme au cœur de son approche par une recherche qui associe liberté de pensée, interdisciplinarité, échanges entre praticiens et académiques, dialogue avec la sagesse chrétienne.

Le déploiement dans notre vie et dans notre environnement du numérique, des technologies et des usages associés est en passe de modifier profondément notre humanité, d’altérer nombre de paramètres qui font que nous nous pensons humains et agissons comme tels.

  • Le numérique change le rapport que nous entretenons avec notre mémoire et la manière dont nous pouvons envisager de transmettre les savoirs (opendata …).
  • Il change notre manière d’entrer en contact et de rester en relation avec les autres (réseaux sociaux, jeux et avatars).
  • Il change les modalités et les dynamiques d’action collective.
  • Il détruit certains emplois et en fait émerger de nouveaux, sans que nous sachions encore s’il y aura équivalence en quantité et en qualité entre les uns et les autres.
  • Il multiplie les possibilités de surveillance des individus et remodèle l’espace de leur vie privée.
  • En ouvrant de vastes perspectives à la médecine prédictive, il modifie la représentation que nous nous faisons de notre santé, et notre capacité à accepter le handicap ou la maladie (homme augmenté, transhumanisme.…).
  •  Il altère notre rapport aux objets, désormais « intelligents », capables d’agir de manière autonome sans notre intervention.

On pourrait allonger à l’envi cette liste d’exemples. Le fait est que, dans tous ces domaines, la technologie progresse plus vite que notre capacité à en penser les enjeux.

Pour assister à une séance du séminaire, merci de contacter Nathalie Moysan nathalie.moysan@collegedesbernardins.fr

L’HUMAIN AU DEFI DU NUMERIQUE - Prochaine séance du séminaire : "Langages" (sur inscription)

Mercredi 15 Avril 2015 18:00