Vous êtes ici

Petit-déjeuner de la science et de l'innovation

Afas

Les Petits-déjeuners de la science et de l’innovation à l’Hôtel de l’Industrie, coorganisés par l’Association française pour l’avancement des sciences, l’Association pour le rayonnement du CNRS, et la Société d’encouragement pour l’industrie nationale, donnent la parole à l’industrie et à la recherche, qui font le point sur une innovation technologique susceptible d’avoir un impact fort sur nos économies et nos sociétés. Destinés aux entrepreneurs, décideurs et journalistes, leur format est une rencontre de 90 mn consacrée à un exposé suivi de questions (accueil à 8h autour d’un petit-déjeuner et début de la rencontre à 8h30 précises).

Le 4e Petit-déjeuner a pour thème :

LEDs et OLED, plus qu’une réponse aux économies d’énergie, une autre façon de vivre
le jeudi 16 octobre 2014 de 8h30 à 10h à l’Hôtel de l’Industrie
,
4 place Saint-Germain-des-Prés, Paris 6e (Métro : Saint-Germain-des-Prés - Parking : Saint-Germain-des-Prés)
avec

  • Laurent Massol, responsable technique de LED Engineering Development, auteur du livre Les LED pour l’éclairage (Dunod)
  • Jean-Michel Trouïs, directeur général et gérant d’ERCO Lumières
  • Suat Topsu, professeur à l’université de Versailles, président de OLEDCOMM, Lifi
  • Bruno Dussert Vidalet, fondateur d’Astron FIAMM

Depuis la découverte du feu, l’homme a cherché à remplacer l’éclairage du soleil là et quand il faisait défaut. Mais si pendant des dizaines de millénaires, il s’est contenté de la combustion incomplète de corps gras dont les résidus imbrûlés étaient portés à l’incandescence, depuis un siècle et demi, les choses s’accélèrent. D’abord avec la lampe à incandescence d’Edison dont les progrès n’ont jamais été aussi spectaculaires que ces dernières décennies. Puis maintenant, bien souvent sous la pression des autorités, des alternatives sont recherchées puis imposées aux diverses lampes à incandescence pour limiter la facture énergétique.

On assiste alors à une offre sans cesse renouvelée de solutions dites à basse consommation : les tubes à néon, largement répandus, dès le milieu du XXe siècle, dans les environnements industriels et commerciaux, ont été repensés pour l’éclairage domestique sans intervention sur les infrastructures ; puis apparaissent les LEDs et bientôt les OLEDs.

Les (LEDs) diodes électroluminescentes ont été inventées à la fin des années soixante, d’abord en rouge puis en vert et en jaune; mais il a fallu attendre encore une trentaine d’années pour voir apparaître le bleu, sans lequel il n’y a pas de blanc. Les LEDs ne doivent pas être regardées uniquement sous l’angle des consommations et des prix d’acquisition mais comme une autre façon de s’éclairer en repensant sa décoration et la création d’ambiances, en accord avec les lieux et les instants. Modulable à grande vitesse, la LED ne se satisfait pas de vous éclairer, de vous agrémenter mais elle peut aussi vous transmettre de l’information. De quoi bouleverser profondément les environnements publics, tant ludiques que commerciaux.

Vous faire ressentir les modifications profondes de votre environnement, à la maison, au bureau, dans la rue…, voire vous faire rêver, telle est l’ambition de ce petit-déjeuner de la science et de l’innovation sur l’éclairage LED. Non sans vous avoir rappelé au préalable les principes de base sur lesquels s’appuient ces ruptures technologiques, économiques et sociétales mises en œuvre.

(Programme préparé en collaboration avec le Syndicat de l’éclairage)

Inscriptions avant le 10 octobre 2014 à : afas@orange.fr. Le nombre de places étant limité, les inscriptions seront prises par ordre d’arrivée.

Petit-déjeuner de la science et de l'innovation

Jeudi 16 Octobre 2014 8:30
4 place Saint-Germain-des-Prés
75006 Paris