Assemblée générale au Palais de la Découverte

Save the date ! La prochaine assemblée générale aura lieu le 15 janvier 2019 à partir de 18 h au Palais de la Découverte pour une dernière visite de l’AJSPI avant sa fermeture. L’occasion de visiter l’expo « Poison » actuellement à l’affiche. On vous envoie plus de détails dès qu’on en a mais pensez déjà à réserver votre soirée.

Oyez ! Oyez ! Vous êtes membre de l'AJSPI et nous voulons en savoir sur plus sur vous !

Formation « épidémiologie » avec Cochrane France

Comment, en tant que journalistes, pouvons-nous améliorer notre lecture critique des études épidémiologiques ? Quels sont les outils indispensables à acquérir pour y parvenir ? C’est pour répondre à ce double objectif – et à la demande des journalistes présents lors de la première session – que l’AJSPI vous propose une deuxième formation sur le thème de l’épidémiologie. Elle aura lieu le mercredi 16 janvier et sera animée par deux membres du réseau Cochrane France* : les Pr Isabelle Boutron et Philippe Ravaud.

L'AJSPI, soucieuse du maintien d'un journalisme scientifique de qualité et donc véritablement indépendant, affirme sa solidarité avec la Société des journalistes des titres de Science et Vie et publie son communiqué de presse. 

Un collègue suisse a négocié avec l'EPFL (Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne), qui héberge la conférence mondiale des journalistes scientifiques du 1 au 5 juillet 2019, le deal avantageux suivant.

Depuis une douzaine d’années, l’AJSPI lance sa bourse d’échange entre chercheurs et journalistes. Le principe de cet échange est de permettre à des chercheurs de mieux connaître le travail des journalistes et les enjeux et les impératifs du métier de journaliste scientifique en participant à la vie d’une rédaction pendant 5 jours. Réciproquement, des journalistes s’immergeront dans le travail quotidien des chercheurs en passant 5 jours dans un laboratoire ou en étant sur le terrain. L’appel s’adresse pour le moment aux chercheurs souhaitant postuler à cet échange.

Deep fake et manipulation de vidéo : comment sont-ils fabriqués ? comment les repérer ?

Régulièrement, les progrès des manipulation de vidéos font le buzz. Obama se retrouve à parler comme trump, Nicolas Cage devient Indiana Jones.

Nous étions huit pour cette visite du laboratoire souterrain de l’ANDRA le 24 septembre 2018. Une journée bien remplie pour découvrir ce site, situé aux confins du bassin parisien. Géologie, géosciences, physique, chimie, génie civil… toutes les sciences étaient là, à 500 mètres sous terre. 

L’AJSPI a participé, le 6 septembre dernier, a un colloque organisé au Collège de France par le think tank #leplusimportant sur le thème « Engager les chercheurs : un levier clé pour diffuser la culture scientifique dans notre pays ».

Le 8 juillet 2018, avait lieu, à Toulouse, l’ECSJ 2018, la 5e Conférence européenne des journalistes scientifiques, organisée par l’AJSPI, en coopération avec l’union des associations européennes de journalistes scientifiques (EUSJA). Pour tous ceux qui n’ont pas pu se rendre à cet événement, nous vous proposons de retrouver en vidéo les différents sujets abordés durant cette journée intense.

Pour cette première édition de la Bourse d’enquête sur le climat, 16 projets ont été présentés par 26 journalistes originaires de 14 pays différents. Le jury a été très impressionné par la qualité des candidatures. Aux quatre coins de l'Europe, des journalistes scientifiques ont trouvé des histoires et des enquêtes passionnantes pour parler autrement du changement climatique. Les lauréats ont été annoncés le 8 juillet, lors de la 5e Conférence européenne des Journalistes Scientifiques, à Toulouse (France).

Sollicité par un membre de l’association à propos d’une lettre ouverte publiée récemment, le bureau de l’AJSPI a adopté le communiqué suivant.

Les journalistes scientifiques ont pour mission de faire part au public des avancées scientifiques, mais aussi de rendre compte de la manière dont la science est produite. Et lorsque la situation l’impose, l’AJSPI estime normal et même indispensable que les journalistes scientifiques enquêtent sur des cas potentiels de méconduites scientifiques. C’est pourquoi l’AJSPI regrette les attaques portées via une lettre ouverte signée par plus de 500 scientifiques à l’encontre d’un journaliste scientifique du Monde, qui rendait compte d’une controverse provoquée par des accusations de méconduite scientifique au CNRS.

Pages